Toiture de la salle polyvalente

Toiture solaire photovoltaïque

Au départ, plusieurs toits communaux envisagés…

La commune d’Ornaisons possède plusieurs bâtiments avec des toitures susceptibles d’accueillir des panneaux solaires : l’école, la salle polyvalente, le boulodrome couvert, les ateliers municipaux. Un toit, c’est a priori une manière simple d’utiliser une surface bâti existante pour produire de l’électricité. Il fallait vérifier ces options.

Le collectif préfigurant Soléocc a étudié chacun des sites potentiels. Il s’est ainsi assuré de l’intérêt économique et de la possibilité technique d’ajouter des panneaux : exposition, pente, masque solaire, capacité de la charpente à supporter une surcharge… L’école, qui offrait pourtant une belle surface bien exposée, est ainsi écartée pour le moment. En cause : l’ombrage de beaux platanes et sa charpente métallique de 1905, qui n’offre pas la garantie de supporter plus de poids. Sans compter l’absence de système de fixation homologué à ce jour pour cette toiture.

… Un seul toit étudié, pour un système photovoltaïque de 36 kW

Finalement, seule la salle polyvalente répond à priori aux critères de productivité et de sécurité, une étude de structure est en cours pour évaluer la possibilité technique. Selon le résultat de cette étude, des panneaux photovoltaïques pourront y être installés d’ici fin 2022, par une entreprise locale sélectionnée par Soléocc, pour une puissance de 36 kWc.
L’installation devrait produire annuellement quelque 50 000 kWh. Ces électrons seront injectés sur le réseau local de distribution. Comme l’électricité produite est absorbée par les consommateurs les plus proches, cette énergie servira directement les utilisateurs d’Ornaisons. Les kWh seront commercialisés par Soléocc, via le système du contrat d’obligation d’achat instauré par l’État : un contrat qui garantit un tarif viable sur 20 ans.
L’électricité produite correspond à la consommation annuelle de plus de 20 foyers (hors chauffage – source enquête 2021 Enertech-RTE-ADEME).