Témoignage d'une vigneronne d'Ornaisons, devenue élue municipale et présidente de Soléocc

Fanny : « un projet de société »

Avec Fanny, vigneronne à Ornaisons, membre du conseil municipal et présidente de Soléocc.

Témoignage d'une vigneronne d'Ornaisons, devenue élue municipale et présidente de Soléocc
Fanny Tisseyre, présidente de Soleocc

D’où vient cette idée de société coopérative d’énergies renouvelables, Soléocc étant parti d’Ornaisons ?

Ça a débuté en 2016, lorsque la municipalité a fermé une ancienne décharge qui était située en milieu naturel, dans le pech, un peu au-dessus du village. En tant qu’élue de la commune, je me suis demandée comment transformer ce site, devenu pollué et qui n’aurait d’autre vocation que de devenir une friche. Comme il était plat, exposé au sud et pas visible des principaux accès au village, l’idée m’est venue d’étudier s’il était possible d’en faire un lieu de production d’électricité en y mettant des panneaux solaires.

Mais pourquoi avoir monté une coopérative avec des citoyens plutôt que de s’appuyer, comme ça se fait d’habitude, sur un développeur photovoltaïque dont c’est le métier ?

Oui, il y avait deux possibilités. Soit laisser le projet à une société privée, qui l’aurait sans doute vite réalisé ; la commune aurait alors touché un simple loyer, sans autre implication de la commune. Soit c’est un autre projet, un projet de société en fait : impliquer les citoyens, les élus pour produire nous-mêmes une énergie renouvelable de façon coopérative.

Ce côté coopératif est venu via la Région, qui avait lancé un appel à manifestation pour développer ce genre d’initiative. La mairie d’Ornaisons a candidaté fin 2018 et a été lauréate. C’est donc la municipalité qui est à l’origine du projet mais le but était de donner la possibilité aux citoyens d’être acteurs du développement, dans un cadre collectif qui a finalement dépassé les limites du village, même si les premières réalisations seront bien à Ornaisons.